Après l’annonce du premier ministre début mars sur une réforme des règles encadrant les syndics, Jean-Marc TORROLION président de la FNAIM et Christophe TANAY président de l’UNIS réagissent à cette annonce dans LES ECHOS :

« En vingt ans, 47 nouvelles obligations ont été ajoutées aux syndics »

« Les gouvernements se suivent mais les critiques à l’encontre des syndics ne varient guère »

Retrouvez l'integralité de l'article sur les echos